Cémentation

Le maintien à la température de trempe permet de transformer la structure sur toute la section de la pièce. La trempe consiste à refroidir une pièce à une vitesse supérieure à celle du processus de refroidissement naturel. Grâce à nos installations de trempe sous gaz protecteur, nous sommes en mesure de réaliser des processus de traitement thermique reproductibles et de haute qualité.La cémentation fait partie des procédés de traitement thermique thermochimiques. Selon la norme DIN 17014, la cémentation est la carburation ou la carbonitruration de pièces suivie d’un traitement thermique qui conduit au durcissement. En général, la cémentation est effectuée jusqu’à une profondeur de 1,5 mm et une teneur en carbone périphérique de 0,8%C. Lors de la cémentation, la couche superficielle d’un acier à faible teneur en carbone est enrichie en carbone afin d’obtenir une couche superficielle dure lors du refroidissement subséquent dans le milieu de trempe. L’apport de carbone (diffusion du carbone) est réalisé par des agents de cémentation libérant du carbone. Ceux-ci peuvent être solides, liquides ou gazeux. Dans le cas de la cémentation gazeuse, les pièces sont placées dans un four étanche aux gaz. Sous une atmosphère dégageant du carbone, les pièces sont soumises à des cycles de cémentation de différentes durées, en fonction de la Chd (Eht = profondeur de cémentation) requise, à des températures élevées. Une fois la diffusion de carbone terminée, les pièces sont refroidies en l’absence d’oxygène.